De Phuket à Chiang Mai

Je suis dans l’avion pour Chiang Mai, deuxième plus grande ville située au nord de la Thaïlande. C’est un Boeing 737, vous savez, comme celui qui s’est écrasé en Chine, récemment, dans le sud de la Chine avec à son bord 132 passagers. Je commente les médias « Aucun survivant n’a été retrouvé et les recherches se poursuivent afin de mettre la main sur les boîtes noires de l’appareil. La chute brutale de l’avion est « très inhabituelle » et interroge sur les raisons de l’accident. »

Le mien, de Boeing 737, il est tout rouillé, les sièges tiennent à peine et il fait un drôle de bruit, comme s’il avait du mal à décoller. Bon j’ai tout filmé, mais vous n’aurez qu’une minute, c’est la limite de mon application. Je suis quand même arrivé à Chiang Mai sain et sauf. Bon, vous l’avez compris, je m’amuse à me faire peur. En fait cet avion, le Boeing 737, dans ses premières versions a commencé à voler en 1996. Il est donc un peu vieillot et il est très utilisé en Asie sur les lignes intérieures. Ça évite les grosses procédures d’assurance internationale.

Je reviens sur mon séjour à Phuket où malgré une première semaine de petits soucis, j’ai passé de formidables moments. Mes derniers articles étant un peu critiques, je reviens et j’insiste pour dire que j’y ai rencontré des gens formidables. D’abord, Laurent, installé à Phuket depuis plusieurs années avec son épouse thaïlandaise, qui tient un grand bar à Pa Tong, et dont l’adresse m’avait été donné par ma sœur Isabelle. Il a été d’une aide précieuse pour moi, tant par ses conseils sur mon séjour que par nos discussions de comptoir où l’on refait le monde, le soir, accompagnés de gens agréables et bienveillants. Cela n’existe plus beaucoup autour de moi à Montpellier. Puis, Thierry, et sa petite famille, des gens de Nancy que j’ai croisés à l’Hôtel, si gentils et agréables, où comment on a partagé un verre le soir de leur retour leur retour en France. J’espère les retrouver un de ces jours. Ce jeune couple Polonais, aussi, Monicas et Lucas, avec lesquels nous avons échangé, musique de Chopin et bien d’autres choses. Enfin, Terry, ce retraité australien venu passer du bon temps et qui s’est ouvert la jambe en chutant près d’un arbre à la tombée de la nuit. Il s’en est remis rapidement après un petit passage aux urgences mais a dû rejoindre l’Australie, pour des soins plus approfondis. Je me souviendrai longtemps de son regard, quand nous discutions, de cette humanité qui brillait dans ses yeux qui avaient dû en voir, de ces choses, dans la vie ce vieux monsieur, qui ne lâchait jamais son verre, ni sa cigarette. Et puis, bien d’autres rencontres encore… non j’arrête là, il y a des histoires qui ne se racontent pas. Voilà pour Phuket. Il n’est pas certain que je n’y retourne pas avant la fin de mon parcours.

Je suis revenu pour deux jours sur Bangkok afin de récupérer mon colis perdu et j’en ai profité pour me balader du côté de Silom, grand quartier d’affaires et de boutiques. Le temps est très lourd et orageux. Les averses ne durent que quelques minutes et rafraichissent pendant un instant l’atmosphère. Bangkok n’est pas faite pour les piétons. Priorité aux autos, motos, Tuk-Tuk. Il faut le savoir et faire attention. Malgré cela, beaucoup de monde dans les rues, les touristes déambulent et les thaïs travaillent, oui, ils ne s’arrêtent pas. Les femmes comme les hommes. Et ne se plaignent pas. Le contraire de nous quoi, les français. Un autre monde. Bangkok est grise de sa pollution, mais ses habitants joyeux et colorés. Bangkok est vaste et peuplée, 12 millions d’habitants, mais c’est autant de villages que sont ses nombreux quartiers. Je me suis réfugié au Benchakitti Park, bordée de verdure, de circuit sportif et plus largement de ces hauts Gratte-ciel de Silom. J’en ai profité pour faire quelques photos de la ville et du parc.

En fin, pour revenir au début de mon introduction, me voilà à Chiang Mai pour 6 jours. Demain, départ pour Chang Rai plus au nord, Sop Ruak, le triangle d’Or, jonction des trois frontières de La Thaïlande, le Laos et la Birmanie. A bientôt.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Travel Colibri

Voyages sur le monde

PRENDS TA DOSE

Capsule Culture Pour Analphabètes Lettrés

Assistance WordPress.com

Consultez notre site d'assistance pour en savoir plus sur votre site et la manière de tirer le meilleur profit de WordPress.

VOYAGE ONIRIQUE

" Un rêve onirique, une bulle d'évasion "

L'urgence est au bonheur, by Sophie Ausilio

Humons-le chaque jour (Derrière chaque photo une histoire)

LA ROCHELLE PHOTOS

La Rochelle, nature, animaux, fleurs, jardin, mer, ports, bateaux..,

suzanne35

ni française ni bretonne malouin suis

gmafric

Just another WordPress.com site

Bien Vivre son Cancer

Mes conseils and co

WordPress.com en français

Toutes les nouvelles de la communauté WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :